fbpx

Des formes , obtenues grâce au soft de Ross leidy, sont découpées et assemblées entre elles, Les lattes de bois vont donc être collées sur ce gabarit ou manequin .
Sur la photo on distingue bien ces formes blanches qui « dessinent » le kayak, j’ai utilisé du bois et plastique transparent pour faire ce gabarit, des matériaux de récupération.
le plastique est un peu souple…

Gabarit de mise en forme du bois

Ce gabarit doit être solide, car le bois va être contraint pour prendre forme; démontable car il faudra démonter les formes pour retourner la coque et faire le pont.
On n’imagine pas l’effort qu’il faut pour maintenir le bois en place, jusqu’au momment d’y être! Il faut garder à l’esprit malgré tout que le bois peut aussi être cassant, tendre, fragile…
Parfois je passais plus de temps à caller et positionner qu’à coller , je pense à l’hilloire notamment…poouuuhhhh!

mise en place hiloire

On utilise des serres joints et calles de bois; des agraffes, du scotch, de la colle à chaud, des sangles , ou bande de tissus, voir vieilles chambre à air etc …pour le maintient des lattes pendant le collage.

lattage coque


1 commentaire

magda · 3 mai 2010 à 12 h 31 min

sacré boulot! quelle patience!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spam protection by WP Captcha-Free

error: Content is protected !!